Jeune Amie Lectrice et Jeune Ami Lecteur, c’est vers vous, en ce début de vacances estivales – que je vous souhaite profitables et ressourçantes, après des mois de réalités rudes – que je me tourne, en cette chronique du jour.

Ma Très Chère Amie, Auteure multi-formes et prolixe, toujours qualitative et en inspiration novatrice, Annette Lellouche, poursuit les aventures de Gracieuse, jeune et jolie mésange, et de Panache, protecteur et positif écureuil.

Vous aviez déjà eu le plaisir de découvrir les protagonistes, vous les aviez cernés dans leurs engouements, que ce soit au sein d’une cour de récréation d’école, ou en appuyant solidairement une jeune élève avide de pratiquer l’équitation ; vous les retrouverez avec un plaisir inassouvi, en leurs pérégrinations et escapades, pour prendre quelques repos en un endroit qu’Annette et moi connaissons bien, le lac de Saint-Cassien, situé au sud-est du Var, pour piquer une tête, s’adonner à la plongée, pêcher ou flâner en une étendue d’eau structurée après la réalisation d’un barrage.

Gracieuse trouve triste l’absence de rires et ébats d’enfants en cette période de vacances scolaires et aimerait bien aussi prendre un temps de relaxation.

Panache pense d’abord à faire ses provisions de nourriture d’automne et d’hiver, mais souscrit à l’idée et suggère une promenade au lac de Saint-Cassien, qui permet à l’oisillon de voleter mais aussi de prendre sa respiration, en s’enfouissant dans le pelage doux et salvateur de l’écureuil, quand la petite mésange est fatiguée.

Sur place ils retrouveront humains et autres animaux et profiteront d’un lieu de détente et d’une balade appréciée.

Annette sait conter à un jeune public, elle réussit à organiser une histoire que l’on peut lire aisément à haute voix, en la prolongeant en plusieurs épisodes, chaque soir par exemple, et elle sait aussi narrer les promenades de deux charmants animaux que l’on suit à la trace, en imaginant aisément se trouver parmi eux.

Il s’agit d’un livre pour enfants – mais que les plus grands peuvent lire aussi avec l’assurance de retrouver leur âme passée – car l’on sait bien que l’enfance construit tout, se place comme un repère essentiel, et pour moi qui considère que j’ai toujours huit ans, je me forge en ce sillage irremplaçable.

Le livre est non seulement très agréable à lire, délicatement ficelé, avec un nombre suffisant de mots plus compliqués qui permettra un dialogue entre enfant et adulte, pour toujours prolonger des apprentissages, et il permet une ode sensible et douce, en des moments et des périodes où l’on recherche la quête des essentiels, l’accès à la tolérance, les fugacités des intenses instants de plaisir.

Il vous faut impérativement offrir ou vous offrir ce joli livre ciselé et poétique, qui vous charmera et vous ouvrira des horizons porteurs, apaisants et bienveillants.

Merci Annette pour ton talent investi au service des amoureux et passionnés de lecture, aux âges largement étendus, pour notre plus grand bonheur !

Les dessins et illustrations sont tous réalisés par Annette, qui étoffe ses compétences par une maîtrise de plus en plus poussée de la peinture (j’attends l’organisation de son premier vernissage…) et elle continue à ouvrir un petit concours, à chaque tome, où elle demande à ses jeunes lectrices et lecteurs de colorier les pages aimées, de lui envoyer le travail ainsi réalisé pour tenter de gagner le prochain recueil des aventures de Gracieuse et Panache.

Jeune Lectrice et Jeune Lecteur, j’ai une affection particulière, et Annette le sait – car nous en avons parlé en nous croisant autour d’une belle table en bord de mer le 4 mars dernier – pour l’âne et sa carriole, alors n’hésitez pas à prendre vos crayons de couleur et donner ainsi encore plus de relief à ces illustrations choisies et pétries de finesse et tendresse.

Belles vacances, Chères Jeunes Amies et Chers Jeunes Amis, à passer en lisant Annette, bien évidemment !

 

Eric

Blog Débredinages

 

Gracieuse et Panache en vacances

Annette Lellouche

A5 Editions

A5editions.fr